Suite au nettoyage du carburateur, je tourne la clef de contact. Le moteur s'ébroue et part au quart de tour! Plaisir de courte durée, car un chek-up rapide me montre que la pompe à essence pisse l'essence. J'arrête tout de suite le moulin avant de risquer l'incendie. Ce n'est pas aujourd'hui que nous aurons une vidéo de la 4L en marche!

La pompe à essence encore trempée.

DSC00596

J'avais pourtant changé la durit craquelée qui me semblait être la coupable, mais il n'en est rien, c'est la pompe elle-même qui fuit. Alors c'est parti pour le démontage...

Le démontage de la pompe ne présente aucune difficulté. Il y a 3 boulons. Attention tout de même à l'huile qui va couler un peu lors de la séparation entre l'organe et le moteur.

DSC00597

DSC00598

Ce joint là est complètement cuit et foutu.
DSC00599

DSC00600

DSC00601

Ce joint là aussi est complètement fissuré.
DSC00602

Changer une pompe à essence n'a vraiment rien d'exceptionnel. Dans le cas présent, une vieille pompe de Renault Trafic se trouve être le modèle identique à celui de la 4L. Cela fera donc l'affaire.

DSC00664

On nettoie bien l'espace où la pièce va être posée

DSC00665

Et y'a plus qu'à!

DSC00667

A présent tout dervrait être OK. Afin de faciliter le démarrage, je remets un peu d'essence directement dans la cuve du carburateur, et pompe un peu avec la pédale pour bien tout amorcer.